Préférences de cookies
ParamètresJe suis d'accord
Retour à l'aperçu

De la betterave sucrière au sucre en portions individuelles

02 février 2022

Comment la betterave sucrière devient-elle sucre, en fait ? Et comment ce sucre arrive-t-il dans les conditionnements en portions individuelles de Van Oordt ? Nous sommes heureux de tout vous expliquer ici!

    Blog
De la betterave sucrière au sucre en portions individuelles

La récolte annuelle de betteraves vient une fois de plus de s'achever ! De septembre à janvier, les betteraves à sucre quittent les champs pour l'usine. Mais comment la betterave sucrière devient-elle sucre, en fait ? Et comment ce sucre arrive-t-il dans les conditionnements en portions individuelles de Van Oordt ? Nous sommes heureux de tout vous expliquer ici.

Arrachage, test, pesage et lavage

Les betteraves à sucre sont récoltées par arrachage. Les feuilles sont alors stockées pour servir de fourrage pour le bétail tandis que les racines sont acheminées vers les usines à sucre. Une fois à la sucrerie, un échantillon est prélevé afin de déterminer la teneur en sucre des betteraves sucrières. Le poids de la terre encore collée aux betteraves (ou « tare terre ») est en même temps déterminé. Pour éliminer la tare terre, les betteraves sont intensivement lavées à très haute pression. Les betteraves à sucre sont ensuite râpées en fines lamelles appelées cossettes. L'extraction effective du sucre peut maintenant commencer !

Extraction du sucre

Les lamelles de betterave sucrière sont d'abord chauffées à 70 degrés dans un échaudoir avant d'être transférées dans un diffuseur. Les cossettes sont ici lentement brassées et le sucre des fines lamelles se diffuse dans l'eau, appelé jus de diffusion. Le jus de diffusion est alors filtré et cuit jusqu'à obtention d'un sirop plus concentré. Ce procédé permet de passer de 17 % à 70 % de teneur en sucre. Le sirop de sucre est encore épaissi dans une station de chauffe. Par évaporation de l'eau et ajout de sirop de sucre, les cristaux de sucre grossissent peu à peu jusqu'à la dimension idéale souhaitée. La masse sirupeuse de couleur brune ainsi obtenue est ensuite transférée vers une centrifugeuse. La force centrifuge permet d'évacuer le sirop brun pour ne garder que le sucre cristallisé naturellement blanc. Ce sucre cristallisé encore chaud tombe alors sur des convoyeurs où il est séché et refroidi.

Transport vers des usines spécialisées et des acheteurs de sucre

Une fois la production de sucre cristallisé achevée, le sucre est stocké dans de grands silos à sucre. Des camions viennent alors l'y récupérer pour le transporter vers des usines spécialisées et/ou des acheteurs de sucre comme Van Oordt The Portion Company par exemple !

Conditionner le sucre en portions individuelles pratiques

Van Oordt stocke environ 30 000 kilos de sucre dans son silo à sucre, lequel peut contenir un total d'environ 50 à 60 000 kilos de sucre. Le sucre est ensuite transféré du silo vers nos équipements de conditionnement par un système de conduits de remplissage, et conditionné en sticks et/ou en sachets. Pour ce qui est du sucre en morceaux, le sucre est transféré dans une cuve où il est mélangé. Le mélange est compressé dans les alvéoles en forme de morceaux de sucre d'un moule. Une fois que le sucre est conditionné en portions, les conditionnements individuels sont emballés en différentes quantités. Les produits sont alors prêts pour le transport vers divers clients du secteur de la restauration hors foyer !